Nos plus belles montures (2/2)

Le Colombien a des choses à dire alors je vous laisse savourer

 

Quel a été ton premier vélo ? en quelle année ?

 

Si on parle de ma petite enfance, c’est mon père qui m’a acheté mon premier vélo et qui m’y a mis dessus dès mes 3 ans.

Par contre, si on parle du virus de la bicyclette qui te guide pour t’acheter ta première monture pour te faire plaisir ( quand tu as gagné tes premiers sous !!), ça été un Giant TCR en alu monté Shimano Ultégra. Je l’ai gardé 5 ans avant de le vendre à un copain ( qui se l’est fait volé 5 mois après ). Ce devait être en 1999.




Qu'est-ce qui a orienté ton choix sur le modèle que tu disposes en ce moment ?


Actuellement je possède un CMT Titane, monté en Campagnolo Record 10v. Le choix a été dur à faire car il existe des bons alu, des excellents carbone et l’inusable titane. Après maintes lectures de revues spécialisées, le choix du titane s’est fait de par son coté solide et robuste ( en cas de choc ) , confortable et léger.

Quelles sont ses options (pourquoi shimano ou Campagnolo, ou autre ?)

Ce vélo était le vélo de démo de chez Cycles Toinet qui était monté comme ceci. Je n’ai fait que de petites modifications : le guidon + potence, fourche. Le groupe Campa je l’ai gardé car très agréable.


Possèdes-tu d'autres vélos, si oui lesquels ?

 

Malheureusement, je n’en possède qu’un seul et je n’ai pas de vélo d’hiver d’entrainement ni de VTT.


Si tu avais un crédit illimité, vers quel matériel (cadre bien sûr) irait ta préférence ?


Le prix est forcément un acteur dans le choix d’un cadre. Mais il est vrai que le plus beau cadre est celui sur lequel on a eu le coup de foudre et surtout , sur lequel on se sent bien dessus.

Je ne suis pas un fana des achats impulsifs, à changer de vélo chaque année, dès qu’une nouveauté sort.

Celui qui m’accompagne déjà depuis 12 ans , ce superbe CMT Titane, j’aurais réellement du mal à m’en séparer.


Un vélo qui t'a marqué (pour son côté mythique, légendaire, par rapport à l'histoire du vélo, à un coureur qui t'a marqué... tout est possible).

 

Dans l’histoire du vélo, il est vrai qu’il y a eu de grands coureurs, mais je crois, que si je devais rester chauvin, Bernard Hinault est l’un d’entre eux. J’ai aussi un petit faible pour Poulidor ( dit Poupou ). Quand on regarde les vieilles bandes de l’INA, on peut remarquer les progrès énormes que le monde du vélo a fait : cadre, roues, groupes. Mais je crois que c’est dans les vélos des contre la montre que là il y a un fossé considérable.

Greg Lemon avait lancé les prémices avec son guidon, mais aujourd’hui ces vélos sont des montures hyper profilées, légères et rigides qui nécessitent des jambes de feu pour le faire avancer à des vitesses faramineuses.

Partager cette page